Commune de Saint-Père (Nièvre)

Commune de Saint-Père (Nièvre)

Commune de Saint-Père (Nièvre)

L’ancienne activité industrielle sur les affluents du Nohain

Publié le jeudi 11 mars 2010

On compte dix établissements sur la Talvanne et sur l’Acotin, seuls affluents du Nohain qui possèdent des retenues.

Quatre sur la Talvanne et son bras secondaire le ruisseau de Cessy les bois

Commune de Cessy les bois
- Le moulin des Bourguignons
- La forge de Chevenet
- La forge de l’Aubron
- La forge de l’Epeau


Six sur l’Acotin :

Commune de Sainte Colombe
- Le moulin de la Motte
- Le moulin de la Bruyère
- L’usine à fer de Champdoux
- Le moulin de Chailloué

Commune de Suilly-la-Tour :
- Le moulin du Sullizeau
- Le moulin de Suilly-la-Tour


Il existait donc en 1857 quarante-sept usines sur le Nohain et sur ses affluents, dont onze usines à fer, forges ou fourneaux et trente-six moulins à blé, scieries ou foulons.