Commune de Saint-Père (Nièvre)

Commune de Saint-Père (Nièvre)

Commune de Saint-Père (Nièvre)

Le poème de la commune

Publié le jeudi 14 mai 2009


Saint-Père se prélasse au creux de ses collines

Arrondies sous ses rangs de vignes,

Que les vignerons soignent selon la loi divine

Et avec leur savoir en élaborent un nectar digne.

Son église par son style est flamboyante

Malgré les aléas du temps, elle est toujours vaillante

Mais nous devrions nous pencher sur des soins à son égard

Pour que des siècles encore on puisse y poser le regard.

Sa cour d’école où les enfants piaillent

Comme une bande de moineaux en bataille,

Fait un clin d’oeil à la Bergerie où ronronne

Le club de l’age d’or que l’amitié façonne.

Son château se dresse au bout de l’allée,

Dissimulé par des frondaisons désordonnées,

A coté, un petit pont sur le rio

Où s’ébattent les poules d’eau.

Un peu plus loin Moulin L’évêque,

Ses moulins, le Nohain romantique

Et la commanderie témoin du passage

Des templiers dans la prairie est bien sage.

Ses hameaux où il fait bon vivre,

Le bon air, le soleil, les rends ivres,

C’est la campagne à domicile

A quelques encablures de la ville.

M.C.