Commune de Saint-Père (Nièvre)

Commune de Saint-Père (Nièvre)

Commune de Saint-Père (Nièvre)

Sur les pas de ...

Publié le jeudi 2 avril 2009

Maurice Etienne Legrand naquit à Corbigny en 1872 de vieille souche nivernaise, mais c’est à Cosne sur loire qu’il passe presque toute sa jeunesse.
Aprés des études à Nevers puis à Paris il doit choisir une carrière et opte pour la carrière préfectorale, influencé sans doute par Alphonse DAUDET qui lui avait appris qu’aux champs un sous-préfet pouvait aussi faire des vers !
Mais aprés avoir été chef de cabinet des préfets du Puy, de La Rochelle, de Constantine et de Montauban, il allait passer sous-préfet, quand à 27 ans il quitta l’administration pour se consacrer à la poésie.

Empruntant le nom du cours d’eau qui se jette dans la loire à Cosne, il se donne comme pseudonyme FRANC NOHAIN.
Le 16 septembre 1972 a été célébré le centenaire de Franc Nohain, une plaque commémorative a été dévoilé sur la maison du 21 route de Donzy Cosne sur loire ou il habitait à l’époque de son enfance. Cette maison resta dans la famille jusqu’en 1942.
Jean NOHAIN et Claude DAUPHIN étaient présents.


La pièce d’eau qui se trouve au centre du parc du château de St Père a été créée par son père entrepreneur de Cosne.

J’aurais pu,dit Franc Nohain

j’aurais pu avoir un moulin

Cueillir les roses du jardin

Et même épouser la meunière……


Mais il dit aussi :

Les Champs-Elysées,La Concorde

C’est tout de même bien Paris.